APRÈS LE TEMPS DES LARMES

Jérémie 31:13 Alors les jeunes filles se réjouiront à la danse, Les jeunes hommes et les vieillards se réjouiront aussi; Je changerai leur deuil en allégresse, et je les consolerai; Je leur donnerai de la joie après leurs chagrins.

Les larmes s’écoulent sur nos visages
Rivières de pleurs aux jours des ombres
Où l’on sent, aux battements de nos cœurs,
L’expression de la douleur

Mais quand se lève la douce brise
Qui rafraîchit l’ardeur de nos émois
Et que vient la pluie douce de la consolation
Comme un baume sur une plaie,
Nos larmes, avec elle, ruissellent
Et alors disparaissent

Puis, Soleil de Grâce, Divine Lumière
Tu fais luire sur nos visages
L’éclat, la chaleur de ta face
Et les nuages sombres s’effacent.

De larmes, alors, plus de traces,
Nous rayonnons dans la lumière.


©Cavalier Marie-Christine, le 05/06/2021

Ma réponse de poétesse à une poétesse

L’autre poème : « Est l’espoir sur le seuil » de Lucienne Maville-Anku

Publié sur Instagram, le 21/06/2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s