TIRE MON ÂME DE SA PRISON

Cantique de David. Lorsqu’il était dans la caverne. Prière.

De ma voix je crie à l’Éternel, de ma voix j’implore l’Éternel.
Je répands ma plainte devant lui, Je lui raconte ma détresse.
Quand mon esprit est abattu au-dedans de moi, Toi, tu connais mon sentier.
Sur la route où je marche, ils m’ont tendu un piège.
Jette les yeux à droite, et regarde!
Personne ne me reconnaît, tout refuge est perdu pour moi, Nul ne prend souci de mon âme.
Éternel! C’est à toi que je crie. Je dis: Tu es mon refuge, mon partage sur la terre des vivants.
Sois attentif à mes cris! Car je suis bien malheureux.
Délivre-moi de ceux qui me poursuivent! Car ils sont plus forts que moi.
Tire mon âme de sa prison, afin que je célèbre ton nom! Les justes viendront m’entourer, quand tu m’auras fait du bien.
Psaumes 142:1‭-‬8 LSG

Quand Dieu m’a mis à cœur de méditer le Psaume 142, le Saint-Esprit m’a demandé : “de quelle prison parle David ?”.
Et j’ai compris qu’il s’agissait de l’abattement.
Je savais que Dieu répondait à mon état d’esprit du moment parce que mon âme était dans l’abattement. J’étais lasse et découragée… mais Dieu m’a relevée.

Peut-être te sens-tu abattu(e) aujourd’hui face à tous tes problèmes ?! Tu ne trouves pas de solution et les choses semblent empirer. L’accomplissement des promesses de Dieu paraît tarder.

Que cette méditation te fasse du bien et que notre Père céleste te relève.

“Tire mon âme de sa prison” (v8) dit David.
Était-il en prison, enfermé quelque part ? Parle-t-il du fait d’être encerclé ? Non !
La détresse de David était à la fois due à sa situation, au péril qu’il vivait face à ceux qui l’attaquaient, l’obligeant à vivre en fuite, et à l’état de son âme.

LA SITUATION DE DAVID

David se cache dans une caverne, poursuivi par le roi Saül et ses troupes de 3000 hommes d’élites, cherchant à le tuer.
Ses hommes et lui sont au fond de la caverne quand ils voient, sans doute stupéfaits, Saül y entrer imprudemment.
Les siens croient que Dieu livre Saül aux mains de David mais celui-ci dans l’intégrité de son cœur, laisse l’oint de l’Éternel s’en aller sain et sauf, après lui avoir fait connaître qu’il aurait pu triompher de lui en ce jour-là. Il n’a fait que lui trancher le bout de son manteau.

Il implore Saül de reconnaître son intégrité et va même lui jurer de ne pas retrancher son nom de la maison de son père, comme le présent roi le lui demande. Autrement dit de ne pas détruire sa lignée, quand David sera roi, à son tour.

On dirait une belle victoire puisque Saül reconnaît que David a été choisi par Dieu et semble se repentir du mal qu’il lui a fait jusqu’ici. Sauf qu’il continuera de poursuivre, de traquer David par la suite. (1 Samuel 24, 26…)

Voilà le contexte dans lequel David prie et écrit cette prière à Dieu, qui deviendra un témoignage et un cantique.
Il crie à son Dieu à pleine voix, il lui raconte sa détresse, il l’implore, le supplie, l’appelle à intervenir pour le délivrer de ses ennemis. Mais pas seulement…

LA PRISON DE L’ABATTEMENT

Il parle aussi, à Dieu, de son état émotionnel, intérieur, de ce qu’il ressent. Et bien avant cela, il dit à Dieu que son esprit est “abattu” au-dedans de lui, que son cœur n’est plus libre, ses émotions sont comme prises dans un étau dont il ne parvient pas à sortir.

Nous voyons là un homme qui vit un temps de détresse profonde. Ses circonstances désastreuses, angoissantes lui font vivre une série d’émotions négatives qui l’accablent et il crie à Dieu donc, à la fois pour sa délivrance face à ses ennemis mais aussi pour sa délivrance face à l’abattement, la prison dont il parle.

Mais qu’est-ce que l’abattement ? Quels en sont les signes ?

DICTIONNAIRE FRANCAIS DICTIONNAIRE BIBLIQUE HEBREU
ABATTEMENT
Diminution rapide, d’une durée plus ou moins longue, des forces physiques et des fonctions psychiques
Synonymes : épuisement, engourdissement, deuil, souffrance, déchirement, douleur, tourment, chagrin, dépérissement, accablement, apathie …
ABATTU
Etre Affaibli physiquement, Affaibli moralement
sens figuré : Qui dénote la fatigue, la lassitude.
Synonymes : épuisé, faible, fatigué, accablé, découragé, démoralisé
ATAPH (strong n°5848)

Être défaillant, mourir, disparaître au loin, devenir faible

L’abattement est un état émotionnel qui affecte aussi bien notre moral, notre vie spirituelle, psychique, que notre physique.

Proverbes 17:22 : « Un cœur joyeux est un bon remède, mais un esprit abattu dessèche les os. »

Et David est submergé par ses émotions qui l’affaiblissent, lui pèsent:

  • Le sentiment de solitude et de perte
    “nul ne prends souci de mon âme” (v5)
    Alors qu’il est entouré quand même d’hommes qui l’ont suivi, David ressent un manque, une perte loin de sa famille, son entourage proche, ses autres amis et concitoyens qui se souciaient de son bonheur. Là, il est pourchassé et fait face à la méchanceté, l’indifférence de ses oppresseurs.
    “Les justes viendront m’entourer, quand tu m’auras fait du bien.” Une phrase qui exprime bien la souffrance d’être éloigné aussi de la communion avec ceux qui sont à Dieu, qui l’aiment et le servent, de ne pas pouvoir vivre la communion fraternelle qui est faite de soutien mutuel, de proximité et d’amour.
  • Le désir de reconnaissance et le besoin de justice
    “Personne ne me reconnaît » (v5)
    Le cœur de David crie, a soif que l’on reconnaisse, y compris ceux qui le persécutent, qu’il est innocent, intègre. Que l’on sache qui il est vraiment car il vit la douleur d’être injustement traité. Certains le calomnient, d’autres tentent de le tuer… alors que, lui, il cherche à leur faire du bien et va jusqu’à protéger son ennemi.
    Combien de fois avons-nous souffert d’être méjugés par certains ou pire calomniés, accusés … Un sentiment très douloureux.

10 David dit à Saül : Pourquoi écoutes-tu les propos des gens qui disent : Voici, David cherche ton malheur ? 11 Tu vois maintenant de tes propres yeux que l’Eternel t’avait livré aujourd’hui entre mes mains dans la caverne. On m’excitait à te tuer; mais je t’ai épargné, et j’ai dit : Je ne porterai pas la main sur mon seigneur, car il est l’oint de l’Eternel. 12 Vois, mon père, vois donc le pan de ton manteau dans ma main. Puisque j’ai coupé le pan de ton manteau et que je ne t’ai pas tué, sache et reconnais qu’il n’y a dans ma conduite ni méchanceté ni révolte, et que je n’ai point péché contre toi. Et toi, tu me dresses des embûches, pour m’ôter la vie ! 13 L’Eternel sera juge entre moi et toi, et l’Eternel me vengera de toi; mais je ne porterai point la main sur toi. 14 Des méchants vient la méchanceté, dit l’ancien proverbe. Aussi je ne porterai point la main sur toi. 15 Contre qui le roi d’Israël s’est-il mis en marche ? Qui poursuis-tu? Un chien mort, une puce ! 16 L’Eternel jugera et prononcera entre moi et toi; il regardera, il défendra ma cause, il me rendra justice en me délivrant de ta main. (1 Samuel 24)

Il souffre de ce que l’on ne lui prête pas attention; ni à son sort, sa situation, ou encore son état. Les amis d’autrefois soient devenus ses persécuteurs d’aujourd’hui.

  • Le sentiment d’être acculé, sans ressources, ni moyens d’en sortir
    “Tout refuge est perdu pour moi” (v5). Pas de solutions à ses problèmes, ni de moyen de se protéger de la vindicte, des attaques, et de bénéficier de la paix et du repos physique mais aussi émotionnel. Il est de plus désormais loin de chez lui, de sa ville, sa patrie.
  • La détresse, la tristesse et l’angoisse…
    “je suis bien malheureux” (v7). La détresse est définie par le dictionnaire comme un état d’angoisse causée par un malheur imminent et une situation périlleuse qui requiert un secours urgent… Cela étreint, serre le cœur, ôte toutes joies.

Comment réagir face à tout cela ? Que va-t-il choisir de faire ? Se replier et s’enfermer sur lui-même ? Se laisser aller au désespoir qui paralyse et laisser aller ?

Non ! il va tout faire pour sortir de cette prison qui le limite, l’empêche de s’épanouir et d’avancer.

Il a pour habitude de se parler à lui-même pour se motiver dans les moments difficiles : « Pourquoi t’abats-tu, mon âme, et gémis-tu au-dedans de moi ? Espère en Dieu, car je le louerai encore; Il est mon salut et mon Dieu. » (Psaumes 42 :6, 12; 43:5).

Mais parce qu’aujourd’hui, c’est plus difficile et qu’il n’y arrive pas seul, il implore la délivrance de la part de Dieu.

SORTIR DE LA PRISON DE L’ABATTEMENT

Pour sortir de cette impasse, David met en place une stratégie que nous devrions employer nous aussi. C’est une ligne de conduite que l’on peut observer dans la plupart de ses psaumes où il exprime ses difficultés à Dieu.

A pleine voix, je crie vers l’Eternel. A pleine voix, je supplie l’Eternel, et, devant lui, je me répands en plaintes. En sa présence, j’expose ma détresse.
Quand mon esprit est abattu, toi tu connais par quel chemin je passe. Sur la route où je marche, ils m’ont tendu un piège…
O Eternel, je fais appel à toi, et je m’écrie : « Tu es mon seul abri ! Tu es mon bien au pays des vivants ! »
Sois attentif à mes supplications car j’ai touché le fond de la misère. Délivre-moi de mes persécuteurs ! Ils sont bien plus puissants que moi….
Psaumes 142:2‭-‬4‭, ‬6‭-‬7 BDS

Stratégie pour combattre l’abattement comme David

  • crier à Dieu, l’implorer, le supplier, lui exposer notre situation
  • raconter notre détresse à Dieu sans rien cacher, avec sincérité et humilité
  • proclamer qui est Dieu, ses attributs, ce que La Parole dit, ses promesses… ses hauts faits déjà accomplies dans nos vies
  • avoir à cœur de donner l’adoration et la gloire à Dieu

Une bonne motivation

“Tire mon âme de sa prison, afin que je célèbre ton nom!”(V8)
L’âme, l’esprit, le cœur abattu ne sont pas propices à une attitude de reconnaissance et d’adoration à Dieu, mais David est un adorateur de l’Eternel. Cela fait partie de son caractère, de ce qu’il est et pas seulement de ce qu’il fait.
Ainsi, cet aspect de sa relation avec Dieu est toujours présent à son esprit. Même quand il souffre, et se trouve dans une situation inextricable, tout son être aspire à adorer, célébrer, honorer son Dieu.
C’est au point qu’il veuille sortir cet état d’abattement qui l’empêche d’accomplir cet élan de son cœur envers son Dieu.

Célébrer Dieu, voilà l’une des motivations qui soutient sa prière, sa supplication à Dieu ! Il désire être débarrassé de ce qui l’entrave, le limite, l’empêche de l’adorer.

Courage ! Dieu peut te donner la paix dans tes circonstances malheureuses jusqu’à ce qu’elles soient changées

Paul dit aux chrétiens de la ville de Philippes, quelque chose de similaire à ce que David vient d’accomplir et qui m’a aidé à me relever :

Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ. Philippiens 4:6

Ne te laisse pas vaincre par l’abattement et le découragement, espère en Dieu, fais comme David et sois relevé(e). Amen !

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Violette Ruffo dit :

    Merci Marie Christine, scribe du phare
    Tellement important d’encourager !!!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de me lire et de m’encourager aussi. Que Dieu te fasse du bien par sa grâce. Son cœur de Père désire toujours nous relever.

      J’aime

  2. C’est parce que David connaît Dieu comme son refuge : « Tu es mon refuge, mon partage sur la terre des vivants », qu’il peut crier à lui. Là où tous les refuges, appuis humains peuvent manquer, jamais Dieu, notre refuge éternel ne faillit. Toi qui lis ces lignes, sois fortifié(e) en Jésus-Christ.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s