LE MAÎTRE DES DESTINÉES

Je vois Dieu au-dessus de tout, dans le ciel, contemplant les lignes des vies; chaque vie de chaque âme se déroulant devant lui en ligne de lumière et les âmes apparaissant et disparaissant pendant que d’autres apparaissent à leur tour… Encore et encore dans un ballet incessant.

Dieu voit chacun, sonde toutes vies du début jusqu’à la fin. Il est le Maître Souverain. Maître des temps. Lui seul connaît le terme fixé comme le début de chaque vie.

Dieu est omniscient et localise, voit tout le monde, toutes créatures, les âmes du passé comme celles du présent et même les à venir sont déjà perçues du Créateur, sur toute la terre.

Il n’y a pas dans un seul recoin, une seule personne qu’il oublie, ou qui échappe à son regard.

03 mai 2021, 18:33

Psaumes 31:15 Mais en toi je me confie, ô Eternel ! Je dis : Tu es mon Dieu ! 16 Mes destinées sont dans ta main

Psaume 113 v4 l’Éternel est élevé au-dessus de toutes les nations, Sa gloire est au-dessus des cieux.5 Qui est semblable à l’Éternel, notre Dieu ? Il a sa demeure en haut; 6 Il abaisse les regards sur les cieux et sur la terre.

Dieu te dit : « J’ai les regards sur toi. Je me soucie de toi et de tes circonstances. Je prends soin de toi. »

Jérémie 1:5 Avant que je t’eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais,…

Psaumes 22 : 11 Dès le sein maternel j’ai été sous ta garde, dès le ventre de ma mère tu as été mon Dieu.

Psaumes-139 v1 Au chef des chantres. De David. Psaume. Eternel ! tu me sondes et tu me connais,2 Tu sais quand je m’assieds et quand je me lève, Tu pénètres de loin ma pensée; 3 Tu sais quand je marche et quand je me couche, Et tu pénètres toutes mes voies. 4 Car la parole n’est pas sur ma langue, Que déjà, ô Eternel ! tu la connais entièrement. 5 Tu m’entoures par derrière et par devant, Et tu mets ta main sur moi.6 Une science aussi merveilleuse est au-dessus de ma portée, Elle est trop élevée pour que je puisse la saisir. 7 Où irais-je loin de ton esprit, Et où fuirais-je loin de ta face ? 8 Si je monte aux cieux, tu y es; Si je me couche au séjour des morts, t’y voilà. 9 Si je prends les ailes de l’aurore, Et que j’aille habiter à l’extrémité de la mer, 10 Là aussi ta main me conduira, Et ta droite me saisira. 11 Si je dis : Au moins les ténèbres me couvriront, La nuit devient lumière autour de moi; 12 Même les ténèbres ne sont pas obscures pour toi, La nuit brille comme le jour, Et les ténèbres comme la lumière.13C’est toi qui as formé mes reins, Qui m’as tissé dans le sein de ma mère.14 Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes oeuvres sont admirables, Et mon âme le reconnaît bien. 15 Mon corps n’était point caché devant toi, Lorsque j’ai été fait dans un lieu secret, Tissé dans les profondeurs de la terre. 16 Quand je n’étais qu’une masse informe, tes yeux me voyaient; Et sur ton livre étaient tous inscrits Les jours qui m’étaient destinés, Avant qu’aucun d’eux existât.17 Que tes pensées, ô Dieu, me semblent impénétrables ! Que le nombre en est grand ! 18 Si je les compte, elles sont plus nombreuses que les grains de sable. Je m’éveille, et je suis encore avec toi.

Amen !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s