DIEU TE SUSCITE DU SOUTIEN

Lis en musique – Musique inspirée

Alors que tu te sens seul(e) dans ton épreuve, tu ne sais pas que Dieu, lui, agit dans le secret et te suscite du soutien dans la prière. Aies confiance, Dieu t’aime et agit en ta faveur.

J’ai vécu à plusieurs reprises cette grâce où Dieu me prévient surnaturellement d’une situation en vue de prier pour quelqu’un que je ne connais pas forcément, ou pour un proche, un ou une amie ou même un membre de ma famille, sans que je ne connaisse le contexte de cette personne au moment où Dieu m’interpelle.

Notre Dieu est un Dieu de révélation, qui parle tantôt d’une manière et tantôt d’une autre.

Il nous parle alors de quelqu’un, que ce soit par des songes, visions, des paroles… Il nous révèle les choses cachées.

Il cherche des intercesseurs, des personnes sensibles à la voix de son Saint-Esprit et à qui il peut partager son cœur, afin que nous collaborions avec lui pour soutenir ceux qui tombent en défaillance, sont en danger, ont besoin d’aide. Il attend que nous ayons le cœur et l’attitude des sacrificateurs qu’il a fait de nous pour que nous puissions accomplir notre service envers ceux qui en ont besoin, que nous les présentions, ainsi que leurs situations, à Dieu.

Un Dieu admirable, bon, attentif à nos voies, qui écoute nos prières et est prêt à envoyer son armée céleste agir en faveur des personnes. La Bible nous dit que les anges sont des esprits au service de Dieu, pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut ? (Hébreux 1:14) et Dieu leur donne mission d’intervenir, alors que nous prions, intercédons.

Quand par l’autorité de Dieu, les intercesseurs font monter, devant lui, leurs prières, supplications et actions de grâce (Philippiens 4:6); quand, en tant que sacrificateurs, nous crions à Dieu pour les gens, nous identifiant à eux, priant pour le pardon de leurs péchés, plaidant pour eux et faisant appel à la compassion et miséricorde de Dieu en leur faveur comme Job en faveur de ses fils (Job 1 : 5 ), ou encore Daniel confessant son péché et celui du peuple (Daniel 9 : 20); quand, comme David, nous crions à Dieu dans le jeûne et l’affliction en faveur de ceux qui souffrent (Psaume 35 v13 -14); quand nous proclamons, prophétisons, le changement de Dieu sur les vies, comme Ezéquiel (Ezéchiel 37:9), notre Dieu se lève et agit.

Non pas qu’il ait besoin de nous, dans sa Toute-Puissance et sa Souveraineté, mais parce qu’il a choisi de faire ainsi, de faire de nous ses collaborateurs dans l’expansion de son royaume, et de nous envoyer, pour agir en son nom, pour sauver, délivrer, manifester aux autres son grand amour.

J’aimerais donc vous partager l’un de ces témoignages que j’ai intitulé : « Manifeste la compassion de Dieu »

Ce matin-là, levée à 4h00, je priais seule dans mon salon. Au petit matin, je me suis assoupie et ai eu un rêve. Il m’avait semblé n’avoir fermé les yeux que quelques secondes et dès que je les ai ouvert, j’avais cette conscience aigüe que j’avais rêvé et je savais cela important : les songes (rêves donnés par Dieu) du matin sont souvent urgents.

J’avais rêvé que j’étais, à genoux, au chevet d’un ami malade, couché sur son lit et entendu le Saint-Esprit me dire : « manifeste la compassion de Dieu ». Un chant montait alors dans mon cœur parlant aussi des compassions de Dieu et de s’offrir sur l’autel.

C’était pour moi, très clair que je devais prier pour cet ami, (qui était paralysé à la suite d’un accident depuis très longtemps). Je comprenais qu’il vivait une situation difficile dans sa santé. Et le Saint-Esprit m’a inspiré les mots, les directions que devait prendre ma prière pendant que je la faisais monter vers Dieu.

Ma seule question était de savoir si je devais aussi le visiter, n’étant pas certaine que l’image soit juste symboliquement et simplement un appel à la prière, ou aussi un acte à poser.

Pour faire court, j’ai donc cherché à joindre mon ami et sa famille demandant à Dieu de me guider et de me montrer sa voie. Mais rien à faire, mes tentatives pour les joindre, pendant plusieurs jours, et mes messages restaient lettres mortes, pas de réponses.

Tout cela a commencé le lundi 18 Avril 2022, puis au cours de la nuit du jeudi 21, Dieu m’a montré par une vision pendant mon temps d’intercession, comment il fallait continuer à prier pour lui. Il était cette fois encore sur son lit mais son état était celui d’une personne maigre et affaiblie, comme en fin de vie, comme si Dieu venait me préciser encore les choses… Il n’était pas encore sorti d’affaire.

J’ai donc proclamé ce que Dieu me montrait pour que la vie revienne, de même qu’Ezéquiel prophétisait sur les ossements desséchés pour que l’Esprit de Dieu, l’Esprit de Vie qui ressuscita Christ, intervienne et le rétablisse…

Mais je n’avais toujours pas de nouvelles. Et j’ai donc cherché l’information auprès d’autres personnes.

Dieu est si admirable, si glorieux !!!

C’est au travers d’un proche que j’ai alors appris que cet ami, que je n’avais pas vu depuis longtemps, était à l’hôpital, dans le coma depuis plusieurs semaines. Les nouvelles n’étaient pas fraîches, je ne savais pas si il allait mieux ou pas, mais je venais alors de recevoir la confirmation que Dieu m’avait révélé le besoin de soutien de mon ami. Il y avait un combat à mener dans l’intercession et Dieu m’avait suscitée pour cela, comme il avait sans doute dû le faire aussi avec d’autres.

Hier, mercredi 27 avril, j’ai eu la grâce d’avoir enfin de ses nouvelles par son épouse : il allait mieux, bien qu’encore sous respirateur et en service de réanimation, son état s’était stabilisé. Et la famille espérait son proche retour à la maison après 7 semaines de cette grande détresse.

Notre Dieu est aussi ce Père de compassion qui se soucie de nous, des âmes qui tombent en défaillance, de ceux qui souffrent… Nos besoins, nos situations difficiles ne sont pas inconnus de lui et même quand nous ne le voyons pas, il travaille en notre faveur. Il est agissant, fidèle.

Il a vu la détresse de cet homme et de sa famille et il a cherché des intercesseurs, de ceux qui avec compassion, élèvent un mur face aux attaques de l’ennemi, pour protéger, relever, guérir… ceux qui en ont besoin. (Ezéchiel 22:30)

Mes amis, continuons à collaborer avec Dieu, avec son Saint-Esprit qui nous associe à l’œuvre qu’il accomplit dans les vies. Ne baissons pas les bras, apprenons, persévérons, gardons la foi, agissons selon sa direction.

Je me sens toujours honorée de cette grâce de Dieu qui nous utilise, se révèle à nous, nous partage son cœur, nous montre ce qui est caché et nous fait la joie de participer à ses desseins.

Que nous persévérions à être attentifs, à écouter et faire sa volonté. Plus nous ferons cela, plus il se révèlera, nous confiera ses tâches. Il cherche simplement des intendants, des gestionnaires fidèles, des hommes et des femmes soumis à son Esprit, pleins de compassion et prêts à le servir. Nul n’est trop petit, ou pas assez de ceci ou de cela. Il attend un cœur qui est à l’écoute, disponible et fidèle dans les petites choses comme dans les grandes.

Je bénis Dieu pour le rétablissement, la restauration de mon frère et la consolation qu’il apporte dans le cœur de cette famille. Puisse-t-il être complètement rétabli au nom de Jésus et que cette épreuve lui permette de voir la gloire de Dieu et combien il est aimé de lui. Que sa relation intime avec le Père soit renforcée.

Je rends grâce à notre Dieu et Père pour ses bontés et ses compassions qui ne tarissent pas et ses desseins bienveillants envers chacun de nous. Amen !

Courage, à toi qui passes par des moments difficiles. Tu n’es pas seul(e), Dieu s’occupe de toi, même quand tu ne le vois pas. Continue à lui faire confiance et à espérer en lui. Tu ne seras pas à toujours dans les épreuves. Dieu désire te manifester sa compassion, son amour, sa justice et sa paix. Il veut te restaurer. Pour toi, il a suscité des intercesseurs que, peut-être, tu ne connais même pas. Rien ne lui est impossible !

Que Dieu t’accorde, à toi qui lis ces lignes, le relèvement, la solution, le secours, la guérison et que tu saches qu’il t’aime et te soutient même dans le silence ou dans l’ombre. Sois fortifié(e) et relevé(e) au nom de Jésus-Christ. Amen !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s