DANS L’ADVERSITÉ, ENSEIGNE-MOI TA VOLONTÉ !

Fais-moi connaître le chemin où je dois marcher ! Car j’élève à toi mon âme… Enseigne-moi à faire ta volonté ! Car tu es mon Dieu. Que ton bon esprit me conduise sur la voie droite !

1 Psaume de David. Éternel, écoute ma prière, prête l’oreille à mes supplications ! Exauce-moi dans ta fidélité, dans ta justice ! 2 N’entre pas en jugement avec ton serviteur ! Car aucun vivant n’est juste devant toi. 3 L’ennemi poursuit mon âme, Il foule à terre ma vie; Il me fait habiter dans les ténèbres, Comme ceux qui sont morts depuis longtemps. 4 Mon esprit est abattu au dedans de moi, Mon cœur est troublé dans mon sein. 5 Je me souviens des jours d’autrefois, Je médite sur toutes tes œuvres, Je réfléchis sur l’ouvrage de tes mains. 6 J’étends mes mains vers toi; Mon âme soupire après toi, comme une terre desséchée. Pause. 7 Hâte-toi de m’exaucer, ô Eternel ! Mon esprit se consume. Ne me cache pas ta face ! Je serais semblable à ceux qui descendent dans la fosse. 8 Fais-moi dès le matin entendre ta bonté ! Car je me confie en toi. Fais-moi connaître le chemin où je dois marcher ! Car j’élève à toi mon âme. 9 Délivre-moi de mes ennemis, ô Eternel ! Auprès de toi je cherche un refuge. 10 Enseigne-moi à faire ta volonté ! Car tu es mon Dieu. Que ton bon esprit me conduise sur la voie droite ! 11 A cause de ton nom, Eternel, rends-moi la vie ! Dans ta justice, retire mon âme de la détresse ! 12 Dans ta bonté, anéantis mes ennemis, Et fais périr tous les oppresseurs de mon âme ! Car je suis ton serviteur.

Psaumes 143:1‭-‬12 LSG

Il semble que le contexte dans lequel David a fait monter cette supplication vers Dieu et a écrit ce psaume, soit celui de 2 Samuel 15.

David vit un moment immensément difficile : son fils Absalom qui pendant 40 ans a comploté hardiment contre son père le roi, va mettre son plan à exécution pour le renverser du trône et prendre sa place. David doit alors fuir avec les gens de sa maison et quitter précipitamment Jérusalem.

Des amis et conseillers d’hier sont devenus ses ennemis et son propre fils le pourchasse. 

3 L’ennemi poursuit mon âme, Il foule à terre ma vie; Il me fait habiter dans les ténèbres, Comme ceux qui sont morts depuis longtemps. 4 Mon esprit est abattu au dedans de moi, Mon cœur est troublé dans mon sein. (Psaume 143)

C’est terrible de vivre une telle trahison et de devoir fuir pour sauver sa vie. David se sent comme « mourir » (v3; 11) et une fois encore va vivre la « prison » de l’abattement (Psaume 142) et du trouble au fond de lui.

Comment rester serein face à tout cela ?

Il va, de surcroit, être harcelé sur le chemin de sa fuite, blâmé pour la situation qu’il vit comme cela arrive parfois dans le milieu chrétien où malheureusement l’on accuse les personnes qui font face à des situations difficiles comme si elles étaient la cause de leur propre malheur.

7 Schimeï parlait ainsi en le maudissant : Va-t’en, va-t’en, homme de sang, méchant homme ! 8 l’Éternel fait retomber sur toi tout le sang de la maison de Saül, dont tu occupais le trône, et l’Éternel a livré le royaume entre les mains d’Absalom, ton fils; et te voilà malheureux comme tu le mérites, car tu es un homme de sang ! (2 Samuel 16)

Comment aurions-nous réagi dans de telles circonstances ?

Peut-être aurions-nous blâmé Dieu, ou nous serions-nous sentis coupables à cause de nos erreurs d’autres fois et aurions-nous glissé dans le désespoir, l’abandon… Peut-être aurions-nous blessé à notre tour ceux qui nous blessent.

David, s’il souffre et vit une grande épreuve, s’il subit les vagues d’une terrible affliction, lui, le roi choisi par Dieu et désormais en fuite, va encore une fois nous donner une belle leçon d’intégrité, de foi en Dieu et nous montrer la bonne façon d’agir dans cette situation.

Sa ligne de conduite quand il est dans la détresse, reste sensiblement la même dans bien de ses psaumes :

  • prier Dieu, le supplier, crier à lui, se confier en lui
    • il demande à Dieu son écoute, son attention face à sa situation
    • le supplie de l’exaucer (v1; 7)
    • lui expose sa situation, ses sentiments, l’état de son âme

4 Mon esprit est abattu au-dedans de moi, Mon cœur est troublé dans mon sein… 6 Mon âme soupire après toi, comme une terre desséchée. … 7 Mon esprit se consume. Ne me cache pas ta face! Je serais semblable à ceux qui descendent dans la fosse… 11 A cause de ton nom, Éternel, rends-moi la vie! Dans ta justice, retire mon âme de la détresse! 12 Dans ta bonté, anéantis mes ennemis, Et fais périr tous les oppresseurs de mon âmePsaumes 143:4‭, ‬6‭-‬7‭, ‬11‭-‬12 LSG

  • rappeler à Dieu
    • comment il le considère : « tu es mon Dieu » (v10)
    • ce que qu’il est pour Dieu : « Car je suis ton serviteur » (v12). Autrement dit, nous avons une relation, un contrat nous lie, toi et moi et qui me donne droit à ton assistance dans la détresse et l’adversité.
  • faire appel à sa fidélité, sa justice (v1; 11), sa bonté (v8; 12), puisque Dieu ne change pas et ne peut agir qu’en conformité avec qu’il est : Le Juste, Le Fidèle, le Dieu Bon
  • chercher auprès de Dieu
    • un refuge (v9), le secours et la délivrance (v9,12)
    • le rétablissement de son être intérieur qui défaille face à l’abattement, le trouble, le sentiment d’être desséché (v4), de se consumer intérieurement, et d’être sans vie (v3, 7,11)
  • se souvenir des expériences vécues avec Dieu : « les jours d’autrefois », méditer sur ce qu’il accomplit : son « ouvrage », ses « oeuvres » (v5) pour s’encourager à la foi.

Mais pas seulement…

Malgré et dans son malheur, David demeure celui qui se confie en Dieu, espère en lui et en son secours et s’il demande à Dieu d’intervenir pour le délivrer de ses ennemis et de détruire ses oppresseurs, il cherche la relation avec Dieu, avant tout, afin de

  • demeurer en communion avec lui. Son âme cherche Dieu : « j’étends mes mains vers toi; mon âme soupire après toi… »; « Ne me cache pas ta face »; « J’élève à toi mon âme »… (v6; 7, 8), dès le matin (v8). Il désire l’entendre : « Fais-moi dès le matin entendre ta bonté ! »
  • chercher sa volonté, son conseil, recevoir son enseignement

Fais-moi connaître le chemin où je dois marcher !… Enseigne-moi à faire ta volonté ! Car tu es mon Dieu. Que ton bon esprit me conduise sur la voie droite !

Dans cette situation, où il est troublé, qui mieux que Dieu peut lui montrer, lui faire connaître, ce qu’il doit faire; quelles décisions prendre, quelles “routes” emprunter ?

Il a besoin de la direction du Saint-Esprit pour sortir de la confusion dans laquelle ce qu’il vit, l’a placé. 

Quand nous vivons des situations d’oppression, de harcèlement, passons par des situations difficiles d’affliction, parfois nous sommes tentés d’agir par nous même pour nous en sortir; nous nous affolons et avons du mal à rester tranquille pour écouter Dieu et recevoir ses instructions.

David, qui met toujours la volonté de Dieu en premier, s’abandonne tout entier à Dieu. et celui qui a voué sa vie à un Dieu juste et droit, veut demeurer dans cette droiture aussi pour l’honorer.

Ce verset prend encore tellement de valeur quand nous comprenons le contexte dans lequel David l’a exprimé.

Au cœur de nos afflictions, il nous apprend que nous devons continuer à chercher la communion avec Dieu, sa direction, son conseil pour demeurer dans sa volonté et ne pas nous égarer.

Un exercice difficile auquel le psalmiste, cet adorateur de l’Éternel, s’est toujours prêté même quand son cœur est abattu. Il souffre mais il n’abandonne pas la présence, les voies de Dieu et continue à chercher ses directives même quand tout semble dire que Dieu l’a abandonné. Même quand sa réalité ne semble pas en adéquation avec les promesses que Dieu lui a faites.

Il choisit d’être toujours enseigné par le Saint-Esprit.

Peut-être es-tu découragé, abattu, troublé par ce que tu vis aujourd’hui ? Reçois ce précieux encouragement qu’il nous donne.

Persévère encore dans l’écoute de notre cher Saint-Esprit consolateur, dans la recherche et la soumission à sa volonté pour être conduit.

J’ai une amie qui, quand elle ne comprends pas une situation qu’elle vit, va en premier lieu penser que certainement le Saint-Esprit a quelque chose à lui enseigner. Une bonne attitude qui lui permet d’être attentive à Dieu.

Le seigneur m’a conduite dans cette étude quand je passais moi même par un temps de grandes difficultés et cela m’a aidé à remonter la pente.

Alors je prie Dieu que tu sois, à ton tour, encouragé(e) et fortifié(e) en Jésus-Christ . Amen

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s