BANNI…

Matthieu 27 : 46 Et vers la neuvième heure, Jésus s’écria d’une voix forte : Eli, Eli, lama sabachthani ? c’est-à-dire : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?

Lévitique 16 v9-10 Il fera approcher le bouc que le sort aura attribué à l’Eternel, et l’offrira en sacrifice pour le péché. Quant au bouc désigné par le sort comme bouc émissaire, on le présentera vivant devant l’Eternel, pour servir à l’expiation et pour être chassé comme bouc émissaire dans le désert.

Quand soudain, à nu, devant tous,
Est tombé, sur sa vie innocente,
Le manteau lourd,  impur
De tous les péchés présents et à venir
De l’humanité égarée

Quand soudain le lourd rideau,
Le voile de la séparation d’avec Dieu
S’est enfin déchiré,
Des cieux jusqu’à la terre,
Pour, avec le Père, nous réconcilier

Lui, recevait le couperet du châtiment,
La douleur du bannissement,
La solitude du rejet,
Le mépris de l’ennemi,
La haine et la colère

« Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?!« 

Entends-tu le cri du cœur fidèle
Qui, du Père, n’a jamais été séparé,
Ne connaissant jusqu’ici
Qu’union parfaite, sans faille,
Sans barrière, avec lui ?

C’est le cri du « banni »
Qui ne peut, à cet instant, demeurer
Près de celui qu’ardemment
Son cœur, pourtant, aime,
A cause du manteau du péché

Il a été fait, pour nos fautes,
Déversoir de la colère divine
Afin de nous en soustraire;
La colère contre le péché
Si lourd à porter.

Loin du camp du Divin, il fut renvoyé
Afin que nous sortions de notre errance
Et soyons, d’avec le Père, réconciliés
Que nous ayons l’occasion, enfin, de nous approcher
Devant le trône de la grâce,
De la miséricorde de Dieu.

Merci Jésus …

Rien ne saurait égaler le prix
Que, pour ma vie, tu as payé :
La séparation cruelle que tu as expérimenté,
L’offense de la mort que tu as goûté

Merci Jésus …

D’avoir pourvu en tout,
Totalement,  jusqu’au bout
Avec amour, et jusqu’au sacrifice
De tout ce qui t’était précieux

Je veux élever devant toi la coupe
De toute ma reconnaissance
Le parfum de mon amour purifié
Le témoignage de ma vie sanctifiée
Afin que tu sois honoré.

Je sais que désormais, et m’en réjouis,
Rétabli dans la présence du Père,
Tu continues d’œuvrer pour toutes nos destinées

Je t’aime Jésus.

©Cavalier Marie-Christine, Banni…, 05/06/2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s